Le Sud de l'Ile de Madagascar - flore et faune -

Retrouvez ici un texte et des photos de Loïc Cardin, sociétaire de la SCAH et grand voyageur, présentées lors de sa Conférenceau Palais de l'Agriculture du 17 octobre 2013.

Séparée de l’Afrique australe par le canal de Mozambique, Madagascar est une grande île, presque un continent.

Surnommée l’île rouge, on y trouve plusieurs zones climatiques, du tropical humide au subdésertique en passant par le tropical tempéré sur les hauts plateaux.

On peut y admirer une faune (lémuriens, caméléons) et une flore exceptionnelle (arbre du voyageur, baobabs, aloès, orchidées) endémiques.

Une vingtaine d’ethnies se partage le territoire totalisant 22 millions d’habitants. Cette mosaïque reflète l’apport de populations d’origines et de religions différentes. La diversité constatée se traduit aussi par des modes de vie, des productions agricoles et minières et des paysages de toute beauté. Cette nation patriote s’est forgée et dégagée malgré les colonisations un ensemble de valeurs et de coutumes bien partagées par les malgaches. C’est un pays attachant par l’accueil souriant de ses habitants où le touriste finit toujours par y revenir.

Plusieurs diaporamas sont nécessaires pour tenter de cerner l’identité de ce pays. Celui présenté ici, nous mène de Tamatave vers le grand Sud. De ce grand port, nous emprunterons en bateau le canal des Pangalanes parallèle à l’Océan indien. Il faudra traverser 10 fleuves grâce à des bacs pour arriver par la route jusqu’à Fort Dauphin. Ensuite par des routes de plus difficiles nous longerons la côte aux paysages arides via le vrai cap, pour joindre Tuléar grande ville face à l’Afrique.

 

                                                                                                    

Loïc Cardin